Les Français veulent croire dans leur industrie

Les Français veulent croire dans leur industrie ! Dialoguer entre professionnels du monde industriel est une chose. Une autre est de connaitre la perception générale des Français de ce secteur en pleine mutation. C’est l‘initiative qu’a prise OPEO pour cette première édition des Rencontres pour la Compétitivité Industrielle.

Une enquête d’opinion sur un large panel de Français

L’étude menée par l’institut de sondage OpinionWay pour OPEO, repose sur un panel de plus de 1500 personnes, représentatif de la population française, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socio-professionnelle, et des différentes catégories d’agglomération.

Les questions qui leur ont été posées ont permis de mesurer le niveau de connaissance des Français sur leur industrie, leurs perceptions de ses atouts et de ses faiblesses.

Plusieurs points importants ressortent de ce sondage.

Une industrie française mise en danger depuis trop longtemps…

Les Français considèrent que le cadre légal actuel, fruit des différentes politiques gouvernementales menées depuis 10 ans, est un frein au développement de l’industrie française.

La fiscalité (53 %) et le droit du travail (38 %) sont pointés du doigt comme les principales entraves à la compétitivité industrielle française.

Les Français concernés par leur patrimoine industriel

Toutefois, les Français sont conscients des points forts de leur industrie et se sentent concernés par les politiques menées dans ce domaine. Ainsi :

  • Ils placent sur le podium des grands bassins de l’industrie française les régions Île-de-France, Grand Est, Auvergne–Rhône-Alpes, et Hauts de France. Ce classement correspond par ailleurs aux chiffres délivrés par l’INSEE.
  • Les Français connaissent également les termes moteurs de l’industrie d’aujourd’hui. Le concept d’Usine du Futur est par exemple connu par 26 % des interrogés. L’Alliance pour Industrie du Futur, lancée en avril 2015, enregistre un score de 31 %.
  • Les Français sont fiers du savoir-faire des filières industrielles d’exception, principal point fort du secteur selon 55 % des personnes interrogées. Quatre secteurs jouissent notamment d’une forte notoriété : le luxe (55 %), la construction aéronautique et spatiale (38 %), la construction navale (29 %) et le nucléaire (26 %).
  • Enfin, pour 70 % des personnes interrogées, l’industrie propose des métiers d’avenir. 66 % des répondants travaillant dans ce secteur inciteraient même leurs enfants à y travailler également.

Le renouveau de l’industrie : un enjeu prioritaire

Étant perçue comme un secteur d’avenir et porteur de croissance, l’industrie doit pour 75 % des Français être au cœur de la compagne présidentielle. De fait, l’industrie est considérée comme un enjeu stratégique, sur le chemin de la croissance.

Une nouvelle politique industrielle est attendue, couvrant à la fois des sujets comme la protection de l’emploi, le dialogue avec les dirigeants, ou la restructuration des entreprises en difficulté. Mais plus qu’une ligne sociale, l’État doit avant tout pour les Français adopter une ligne stratégique, anticiper les crises, et avoir une vision à long terme. Ces résultats traduisent pour OPEO une preuve d’optimisme supplémentaire pour croire dans le renouveau de la compétitivité industrielle française. La quatrième révolution industrielle est une opportunité à saisir, les Français en sont conscients, et ils en ont envie ! Yes we fab !

 

 

 

Pour aller plus loin, Europe 1, La Tribune, ou encore L’Usine Nouvelle, vous apporte leur analyse !

opeo-sondage-francais-industrie-150dpi

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation