Qu’attendons-nous pour changer l’image de l’industrie en France ? – Tour d’actu OPEO

A la croisée des chemins, l'industrie française entame le virage vers l'industrie du futur. Réactivité, adaptabilité, dynamisme... pourquoi parle-t-on encore de déclin?

Il faut arrêter les discours compassionnels sur l’industrie, selon CroissancePlus

Dans une Tribune publiée dans l’Usine Nouvelle, Jean-Baptiste Danet, Président de CroissancePlus, et Laurent Vronski, responsable du Groupe Industrie de CroissancePlus, appellent à un élan national pour l’industrie !

Pourquoi l’industrie ne fait-elle la une que lorsqu’elle connait des épisodes dramatiques ? Oui l’industrie est au coeur du bouleversement de nos économies mais cela ne signifie pas pour autant son déclin. Si elle sait intégrer ses changements en devenant « souple, réactive, dynamique, et conquérante », la France réussira à changer son image auprès des jeunes talents. C’est possible, pour s’en convaincre, il n’est qu’à regarder du côté de l’Allemagne où de nombreux jeunes choisissent ce secteur pour ses perspectives.

Vu sur Usine Nouvelle — 30/06/2017

 

Excent, le champion toulousain de l’usine du futur

Poser un moteur d’avion en moins de 5 minutes ; une opération qui prend environ 3 heures habituellement… C’est désormais possible  grâce à un chariot intelligent piloté avec une tablette tactile, capable de déplacement autonome de l’ordre du millimètre. Bienvenue dans l’usine du futur selon Excent.

Intervenant dans l’aéronautique, l’automobile, le ferroviaire et l’énergie, le groupe, qui a su tirer parti des opportunités de la 4° révolution industrielle est en train de changer de dimension.

Vu sur Challenges  – 23/06/2017

Salon du Bourget 2017: 150 milliards d’affaires engrangés par l’industrie

De bons résultats pour le salon du Bourget 2017. Si le carnet de commandes en hausse de 13% atteint 134 milliards d’euros, le nombre de visiteurs professionnels a cependant reculé de 6 %. Une baisse due à l’état d’urgence en France. Quant au Paris Air Lab, première édition d’un espace dévolu à la recherche, l’innovation et à la prospective, il a attiré 50.000 personnes et aurait permis à certaines start-up d’enregistrer leurs premières commandes.

Vu sur BFM TV — 25/06/2017

 

Le chewing-gum victime des smartphones

Mathias Dosne, Directeur général de Mondelez France, leader historique du marché, explique le déclin du marché du chewing-gum par… les smartphones! En effet, le gros des ventes s’effectuaient lors de l’attente en caisse. Or, à la caisse, les clients, plongés dans leur smartphones ne se laissent plus facilement tenter par les confiseries présentes à proximité. Par ailleurs, l’utilisation des caisses automatiques ne jouerait pas non plus en faveur de ce type d’achat de dernière minute. Une nouvelle stratégie devrait naître, s’appuyant sur les réseaux sociaux pour resserrer les liens avec les consommateurs.

Vu sur Les Echos — 25/06/2017

 

Le lin de vos vêtements sortira peut-être bientôt… de l’usine de Fortel-en-Artois !

A la suite d’une expropriation en 2010, l’entreprise familiale Van Robaeys Frères, choisit Fortel-en-Artois, pour construire son usine de teillage. Une usine de 8 400 m² sort de terre, idéalement située à l’intersection de 3 secteurs de cultures qui comptent près de 3 000 hectares de lin. Le lin a un bel avenir devant lui explique Pierre D’Arras, PDG de Van Robaeys Frères, « nous avons confiance en l’avenir de cette belle plante. Elle donne une fibre adaptée à notre temps, avec zéro OGM, zéro irrigation et zéro déchet ».  L’entreprise a prévu d’installer une deuxième ligne de production en 2018.

Vu sur La voix du Nord — 25/06/2017

 

Restez au courant de toute l’actualité industrielle en vous abonnant à notre newsletter et à nos fils Twitter et LinkedIn !

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation