Nouvelle France industrielle : sept nouveaux plans passés en revue

Sept nouveaux plans destinés à préparer les produits de demain dans les domaines où les industriels français peuvent prendre des parts de marché ont été étudiés le mercredi 4 juin.

Sept nouveaux plans destinés à préparer les produits innovants de demain devraient être adoptés ce mercredi 4 juin dans le cadre du programme Nouvelle France industrielle lancé en septembre dernier, a-t-on appris auprès du ministère de l’Economie. Avec les neuf plans déjà adoptés depuis la mi-mars, près de la moitié des 34 projets auront ainsi été passés en revue à l’issue de ce troisième comité de pilotage.

L’objectif est d’avoir validé l’ensemble des 34 plans d’ici le 8 juillet, a-t-on précisé au ministère. Trois autres comités de pilotage sont prévus d’ici cette date. Les sept plans à adopter ce mercredi concernent les « Textiles techniques et intelligents », la « Qualité de l’eau et gestion de la rareté », les « Produits innovants pour une alimentation sûre, saine et durable », le « Cloud computing », la « Souveraineté télécoms », la « Réalité augmentée » et la « Cybersécurité ». « Nous aurons validé ce soir près de la moitié des 34 plans de la Nouvelle France industrielle », a indiqué le ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, Arnaud Montebourg, en soulignant « l’énorme travail que les chefs de projet et les équipes réunies autour d’eux ont réalisé en quelques mois ».

Préparer les produits de demain dans des domaines où les industriels français peuvent prendre des parts de marché

A l’occasion des comités de pilotage, les chefs de projets présentent leur feuille de route comportant un calendrier et des actions concrètes, dans le domaine public et dans le secteur privé. Ces plans visent à préparer les produits de demain dans des domaines où les industriels français sont performants et peuvent prendre des parts de marché. Pour le ministre de l’Economie, cette démarche montre que « l’alliance des industriels et de la puissance publique est source de dynamisme pour la politique industrielle de la France ».

Arnaud Montebourg présidera le comité de pilotage réunissant les chefs de projets, – le plus souvent des industriels du secteur – et les ministres concernés. La plupart des projets doivent démarrer dans le courant de l’année. Ainsi, le plan « Cloud computing » prévoit au second semestre l’expérimentation d’un label de sécurité « secure cloud », le plan « Souveraineté télécoms » table sur la mise en place en novembre d’un consortium pour répondre aux appels à projets sur la future téléphonie mobile 5G.

Parmi les autres projets, le plan « Réalité augmentée » veut lancer cet automne plusieurs projets déjà présélectionnés dont une « visite augmentée » au Musée d’Orsay. Le plan « Textiles intelligents » vise notamment, à partir du second semestre, à développer et commercialiser cinq produits grand public fabriqués en textiles intelligents.

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation