Mettre du cœur dans les usines – Tour d’actu

Avec la 4e révolution industrielle, la collaboration s’impose peu à peu comme le mot d’ordre au sein des usines. Plus à lire dans ce Tour d’actu.

Quand les entreprises embaucheront des cœurs

Après la force physique, et la force intellectuelle, c’est la force des cœurs qui deviendrait le critère premier de recrutement. En effet, le travail routinisé tend de plus en plus aujourd’hui à être automatisé, laissant malgré tout aux Hommes le monopole de « la capacité à collaborer et à communiquer, ou à faire preuve de courage », selon les mots de Seidman. Ainsi, la collaboration est-elle devenue un mode de travail très répandu, et donc les qualités « du cœur » seront de plus en plus recherchées à l’avenir. Ces qualités s’avèrent plus difficiles à identifier que la force physique ou intellectuelle, néanmoins certains marqueurs apparaissent, tels que l’investissement associatif.

Vu sur : Les Echos – 15/01/2016

Total lance un incubateur de start-up sur le thème de « l’usine 4.0 »

« Contribuer à l’excellence opérationnelle des actifs industriels » : voilà l’un des objectifs principaux de l’usine 4.0 telle que conçue par Total. C’est donc également dans ce sens que le groupe a choisi de créer son propre incubateur de start-up. Les sociétés qui seront sélectionnées entre mars et avril 2016 accéderont à de la formation sur deux aspects : l’« optimisation des installations » et l’« opérateur augmenté ». Les start-up ainsi accélérées pourront par la suite tester leur technologie, produit ou service au sein même des opérations de Total.

Vu sur : FinYear.com – 07/01/2016

A Davos, la crainte d’une désintégration de l’UE

A la veille du World Economic Forum 2016, l’industrie est au cœur des débats sur l’Europe. Selon l’étude publiée en vue de ce sommet, il s’agit d’un enjeu crucial. Il relève que « si les Européens loupent le coche, environ 600 milliards d’euros pourraient être perdus sur les dix prochaines années, ce qui correspond à environ 10 % de la base industrielle de l’Europe ».

Vu sur : Euractiv.fr – 18/01/2016

« Automatisation, emploi et travail » en réflexion à La Fabrique de l’industrie

En décembre dernier, le laboratoire d’idées La Fabrique de l’industrie a publié une synthèse consacrée à un des aspects importants de l’industrie du futur : la robotisation. Une des questions majeures que soulève cette robotisation est celle de l’emploi. En effet, pourquoi avoir des machines dans nos usines si ce n’est pour faire des économies en remplaçant les hommes ? En réalité, et comme le montre le document de La Fabrique, la logique qui accompagne la robotisation est (ou devrait être) toute autre. Il est mis en évidence le fait que si les machines ont effectivement vocation à remplacer certaines fonctions, les gains de compétitivité qu’elles doivent engendrer permettent à l’inverse d’en créer. D’autre part, il faut prendre en compte que la robotisation, ce sont également des emplois créés pour la conception, la fabrication et la maintenance de ces robots.

Vu sur : La Fabrique de l’industrie – 12/2015

Save the dates

Rencontres de la Niaque (20/01/2016, Villeurbanne)

Pour la seconde édition organisée par Bpifrance, Les Rencontres de la Niaque visent à faire découvrir les leviers d’accélération permettant aux entreprises de gagner des points de croissance, en présence des 2 promotions de l’Accélérateur PME, de patrons de grands Groupes et des futures ETI.

OPEO y présentera aux côtés de Jacques Geniaux, chargé de mission performance industrielle au sein du Pôle Initiative Conseil de Bpifrance, les leviers du basculement de l’usine traditionnelle vers l’Usine du futur grâce à l’Excellence opérationnelle.

La démonstration s’appuiera en particulier sur le dispositif innovant Up’EO, environnement de production mobile permettant aux participants de vivre une transformation technique, managériale, humaine et technologique.

World Economic Forum Anual Meeting 2016 (20-23/01/2016, Davos)

La rencontre mondiale annuelle se tiendra fin janvier, mettant notamment à l’honneur la 4e révolution industrielle. S’y exprimeront sur ce sujet des professionnels de tous horizons, privés comme publics, associatifs comme universitaires.

ASPROM USINE DU FUTUR (26-27/01/2016, Paris)

Les locaux de l’UIMM hébergeront avec ce séminaire toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le thème de l’Usine du futur, des aspects technologiques aux aspects humains, de la réglementation au financement, et de la France à l’Allemagne. Retrouvez le programme ici !

 

Restez au courant de toute l’actualité industrielle en vous abonnant à notre newsletter et à nos fils Twitter et LinkedIn !

 

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation