Des nouvelles de l’industrie du futur – Tour d’actu OPEO

Les industriels français et européens, tous secteurs confondus, s'emparent du sujet de l'industrie du futur pour transformer en profondeur leur activité de production. De belles opportunités de croissance.

La transformation digitale dans l’industrie des services financiers

Jusqu’ici réputée peu encline à l’innovation, l’industrie financière se trouve bouleversée par la digitalisation et l’évolution des comportements des clients. Systèmes de paiement novateurs, prêts entre particuliers et entreprises, cryptomonnaies, intelligence artificielle en sont quelques exemples.

Si ces technologies de rupture, ouvrent de nombreuses opportunités, elle s’accompagnent néanmoins de défis inédits.

Vu sur Les Echos — 20/06/2017

Sanofi couve son usine du futur

Un projet d’usine du futur pour le laboratoire pharmaceutique, destiné à devenir un véritable standard. Sanofi construit son usine du Futur qui ouvrira ses portes d’ici un an. La stratégie du laboratoire est de digitaliser de manière globale l’ensemble de ses activités industrielles.

Vu sur Usine Nouvelle — 14/06/2017

L’Europe n’attend pas Tesla pour construire son immense usine de batteries

 Daimler a annoncé la construction d’une usine de fabrication de batteries lithium-ion. Un investissement de 500 millions d’euros. L’ouverture de l’usine est fixée à mi-2018. Cette usine permettrait à Daimler de quadrupler sa capacité de production actuelle dans les batteries électriques, de quoi challenger le projet de « méga-usines » de Tesla en Europe.

Vu sur Numerama — 24/05/2017

Dépassée par son succès, l’usine française de Thermomix embauche à tour de bras

Avec une croissance de 30% des ventes par an, l’Usine allemande Vorwerk doit avancer d’un an le lancement de sa nouvelle ligne de production. Réalisant 85% de la production mondiale de Thermomix, la surface de l’usine française d’Eure-et-Loir a quasiment doublé  en cinq ans et celle-ci s’est fortement renouvelée avec des robots ultra-modernes, robots qui n’ont pas empêché l’entreprise d’embaucher 170 personnes depuis 2012. « La nouvelle ligne devrait permettre aux équipes de retrouver un rythme de travail plus normal » a annoncé aux Echos Michael Homuth, le directeur général de l’usine.

Vu sur BFM Business — 22/05/2017

Restez au courant de toute l’actualité industrielle en vous abonnant à notre newsletter et à nos fils Twitter et LinkedIn !

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation