L’Intelligence Collective aux Carrefours Excellence – 05 octobre 2016

Contrairement à ce que certains pensent, l’évolution technologique que connaît actuellement l’industrie n’évince pas l’humain, elle le renforce.

C’est un des points majeurs de la conférence proposée par Nicolas Jacques, Responsable Production et Transformation Managériale de THYSSENKRUPP PRESTA France et Michaël Valentin, directeur associé d’OPEO, le 5 octobre au Séminaire Carrefours Excellence.

L’impact des nouvelles technologies sur les pratiques au quotidien

L’humain et la gestion du changement, notamment des modes de leadership, est bien un des enjeux majeurs de l’industrie du futur. Cette thématique a en particulier soulevé des questions de la part du public autour du rôle du manager de proximité et de l’évolution des comportements. Les nouveaux outils impliquent de nouvelles façons de fonctionner, de nouvelles formes d’interactions, et de nouvelles responsabilités.

Cette problématique de l’articulation entre humains et machines était particulièrement présente dans un événement rassemblant plusieurs dizaines de représentants d’entreprises en pointe sur les sujets technologiques. Impression 3D, pilotage numérisé des lignes, monitoring de la consommation d’énergie, plateformes numériques, robots collaboratifs, exosquelettes… Des entreprises extrêmement innovantes développent et appliquent déjà dans leurs usines les solutions de l’Industrie du futur. Bosch, THYSSENKRUPP PRESTA France et la SNCF se sont notamment illustrés par leur avance sur le sujet.

Le 4.0, un état d’esprit

S’il fallait faire une conclusion de cette édition des Carrefours Excellence, ce serait sûrement que le 4.0 est avant tout un état d’esprit. C’est un alliage entre des impératifs de temps et des impératifs managériaux, entre la recherche de la qualité et l’acceptation de l’échec. L’Industrie 4.0 fait appel à des notions telles que le test and learn, l’esprit de partenariat, l’horizontalité et le travail en réseau, la culture des talents, le droit à l’erreur, le développement par le bas… Notre conviction est que par l’addition de ces facteurs clés de succès, les entreprises sont capables de devenir des industries 4.0, et ainsi de gagner en compétitivité.

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation