Industrie française : de quoi 2016 sera-t-elle faite ? Tour d’actu OPEO

De grands enjeux attendent l’industrie française en 2016, et tant les entreprises que les régions auront à y faire face. En voici un aperçu.

Quelles priorités pour 2016 ?

Qui dit nouvelle année dit prévisions et tendances à venir. Pour l’industrie, les tendances 2016 sont à l’amélioration de « la performance et la productivité des entreprises », « l’optimisation des opérations et des fonctions ». A ce titre, le premier des chantiers prévus par les dirigeants en 2016 concerne la gestion opérationnelle et la gouvernance. Seront également au cœur des préoccupations 2016, du fait de l’entrée en vigueur de la loi Rebsamen, la qualité de travail et le dialogue social.

Vu sur : Les Echos Business – 04/01/2016

Usine du futur : les quatre scénarios du CESER de Rhône-Alpes

Quel avenir pour l’industrie rhônalpine ? Telle est la question que s’est posée le CESER Rhône-Alpes pour terminer l’année 2015 et préparer au mieux 2016. Cette réflexion ainsi que ses résultats sont consignés dans un document intitulé Leviers du développement économique en Rhône-Alpes, consultable en ligne. Quatre axes de travail émergent de ce document, correspondant à quatre scénarios pour le futur industriel régional : « une usine du futur en archipels », « une culture robotique responsable est partagée par la société », « le cauchemar d’une région sans industrie » et « des usines du futur concentrées dans les Métropoles ».

Vu sur : Enviscope.com – 28/12/2015

Île-de-France recherche industrie désespérément

L’évolution de l’industrie francilienne de ces dernières années commence à poser question. En effet, certains chiffres alarment : industrie automobile divisée par quatre entre 2000 et 2008, solde négatif de la balance commerciale régionale d’un peu plus de 50 milliards d’euros en 2014, « 5 000 emplois […] supprimés en un an (- 1,1 %) […], dont 700 au deuxième trimestre 2015 (- 0,2 % par rapport au premier trimestre) ». Or, bien que minoritaire par rapport au tertiaire, le secondaire prend une place importante dans l’économie régionale, faisant notamment beaucoup travailler les services. En Île-de-France, la réindustrialisation sera donc un des enjeux majeurs de 2016.

Vu sur : La Tribune – 03/01/2016

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation