Industrie du futur : work in progress – Tour d’actu OPEO

Internet des objets, neurones artificiels, béton propre... La France innove et opère sa transition vers l'industrie du futur.

Éram innove avec sa basket connectée et «made in France»

Avec ses nouvelles baskets baptisées, #CHOOSE, le chausseur français met un pied dans le marché en plein essor de l’«IoT», l’Internet des objets. Des chaussures connectées capable de changer de couleur au gré des envies et de la musique… Eram choisit de développer ses baskets 100 % made in France pour illustrer le savoir-faire hexagonal à la fois dans la chaussure et l’innovation technologique.

Vu sur Le Figaro.fr — 28/08/2017

Des neurones artificiels pour traquer les extraterrestres

Fin juin, la technologie toulousaine Jast unique au monde a attiré l’attention de l’Américain BrainChip, spécialiste de l’informatique inspirée des neurones biologiques, qui en a acquis la licence exclusive. « Jast est une nouvelle génération d’intelligence artificielle, détaille Simon Thorpe, chercheur CNRS et directeur du Cerco. Contrairement à la quasi-totalité des réseaux de neurones artificiels développés aujourd’hui, Jast est un algorithme d’apprentissage non-supervisé. Il ne fait pas que reproduire des tâches précises, connues, qu’on lui a faites apprendre pour remplacer l’Homme, mais est designé pour fournir un résultat inédit ». Jast est donc l’une des toutes premières méthodes d’intelligence artificielle à laquelle on peut demander de chercher…

Vu sur La Tribune  – 03/08/2017

Argiwest. Du béton « propre » sortira de l’usine vendéenne

En cours de construction à Bournezeau, l’usine pilote d’Argiwest produira, à partir de l’été prochain, ses premières tonnes de béton sans ciment. Un béton plus « propre » que d’autres, car rejetant moins de CO2. « Pour produire une tonne de notre liant HP2A, qui sert à fabriquer du béton, des colles ou du mortier, nous dégageons 150 à 200 kg de CO2 dans l’atmosphère contre une tonne chez d’autres fabricants », explique Julien Blanchard PdG d’Argiwest. Un avantage décisif dans un monde qui sera, demain, de plus en plus décarboné. La société vient, d’être retenue pour valoriser les déblais du chantier de nouvelles lignes de métro dans le cadre du Grand Paris. Une vitrine de premier plan pour la PME vendéenne. Et de belles opportunités à venir.

Vu sur Ouest France — 29/08/2017

Dans le secret des cuisines de l’usine Thiriet

Après 51 années d’existence, l’entreprise Thiriet, l’un des géants du surgelé, a gardé ses attaches dans les Vosges. Son usine y produit toutes les glaces, pâtisseries et viennoiseries de l’Hexagone. Chaque ligne de fabrication est réglée comme du papier à musique. Les citrons givrés sont remplis (à la main) d’un côté, plus loin sont assemblées les omelettes norvégiennes pendant que les robots alignent des glaces, plantent le bâtonnet et enduisent le tout de chocolat chaud. Un travail artisanal qui s’incorpore à l’industrie et « qui doit être aussi bon en arrivant dans les congélateurs des clients qu’en sortant de notre usine », résume Pierre Thiriet. L’entreprise lancée par Claude Thiriet, son père, en 1966, continue son ascension…

Vu sur Vosges Matin — 01/08/2017

Restez au courant de toute l’actualité industrielle en vous abonnant à notre newsletter et à nos fils Twitter et LinkedIn !

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation