L’industrie du futur: innovation et formation – Tour d’actu OPEO

La robotisation est un enjeu majeur de l'industrie du futur. Contrairement aux idées reçues, le robot crée de nouveaux emplois et redynamise l'industrie.

Les robots vont-ils vraiment voler des emplois dans l’industrie ?

L’impact de la robotisation sur l’emploi n’a pas fini de faire couler de l’encre. Si certains prédisent la destruction d’un grand nombre d’emplois, cette position est loin de faire l’unanimité.  S’appuyant sur des études menées par l’OCDE ou Le Conseil d’Orientation pour l’Emploi, Louisa Toubal de la Fabrique de l’Industrie soutient que les emplois ne seront pas détruits mais transformés. « Le robot est conçu pour accomplir des tâches et non pour occuper des emplois ». Seules les tâches pénibles et répétitives seront assurées par les robots. L’enjeu pour l’homme est d’apprendre à utiliser ce nouvel outil.

Par ailleurs, l’utilisation des robots dans l’industrie suscite l’émergence de nouveaux métiers et de nouvelles compétences, qui, soutenues par un panel de formation adaptées, devraient susciter une forte création d’emploi dans le secteur industriel.

robotisation_OPEO_La_Fabrique

Vu sur Les Echos Start — 13/02/2017

 

Industrie du futur : Michelin et des centres universitaires créent FactoLab

Leur principal axe de recherche: la coopération homme-machine. En créant des robots collaboratifs, l’idée est « d’ éliminer une partie des tâches physiquement pénibles ou génératrices de stress et d’améliorer ainsi le confort des travailleurs » explique Michel Dhome, directeur du laboratoire Factolab.

La collaboration d’un groupe industriel avec le milieu universitaire devrait favoriser le dialogue entre le terrain et la recherche pour stimuler l’innovation. Les partenaires se félicitent par ailleurs de ce programme qui va « lever les verrous scientifiques, mettre l’innovation au service de l’homme, de la performance et de l’attractivité de l’industrie ».

Vu sur Acteurs de l’économie — 13/02/2017

 

Clermont-Ferrand : un pôle de formation pour les métiers de l’industrie ouvrira à la rentrée 2019

Campus Entreprises, c’est le futur de l’industrie d’Auvergne-Rhône-Alpes. Prévu pour former 300 personnes par an, cet établissement est le fruit d’un partenariat public-privé. Les financements de la Région et de l’Etat ont été complétés par la contribution d’entreprises comme Limagrain, Michelin, Opcalia, et ViaMéca. Le Campus Entreprises a vocation non seulement à répondre aux besoins de recrutement de l’industrie, mais également à impliquer les entreprises industrielles du territoire.

Vu sur Franceinfo : — 20/02/2017

Un robot bricoleur au service de l’industrie

Pyrène, c’est le nouveau robot du CNRS. Cet humanoïde a vocation à seconder demain les opérateurs de l’industrie dans leurs tâches physiques. L’impact de cette génération de robots sera en particulier important dans des environnements complexes comme l’aéronautique, où la taille des pièces rend difficile l’utilisation de machines fixes.

Vu sur Le Monde — 20/02/2017

Peugeot Citroën fait le pari des « micro-usines »

La stratégie « confettis », vous connaissez ? Il s’agit d’un axe de développement international prometteur de PSA. L’idée est simple : plutôt que de tout miser sur certains pays en construisant de grosses infrastructures, s’implanter dans un grand nombre de pays grâce à des micro-usines légères et peu coûteuses, pour apprécier le potentiel réel des marchés. Ces petits projets permettent de monter un début de réseau de vente avant une implantation plus conséquente.

Vu sur Les Echos — 14/02/2017

 

Restez au courant de toute l’actualité industrielle en vous abonnant à notre newsletter et à nos fils Twitter et LinkedIn !

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation