Industrie : des innovations au quotidien – Tour d’actu OPEO

L’innovation se décline sous toutes ses formes au sein de l’industrie: technologique, managériale, organisationnelle. Exemples dans ce tour d’actu !

« Il ne faut pas tuer les managers de proximité, ils ont un rôle majeur à jouer à l’ère numérique »

En virtualisant la relation humaine avec des collectifs de travail où les membres peuvent être distants et en réduisant les échelons hiérarchiques, le numérique rebat les cartes de la gestion managériale.

Pour Frédéric Petitbon, sociologue, c’est la proximité managériale qui est en danger. La faute à un discours hostile aux managers et RH de proximité. Or la proximité managériale est la clé de l’engagement des salariés selon Petitbon. Sans celle-ci, les salariés s’isolent dans leur vision du travail et sont plus réfractaires aux changements, à l’innovation.

Mais le sociologue veut croire à un retour en grâce de la proximité malgré l’ère du numérique : « Les managers et RH de proximité ont un atout essentiel : ils peuvent aller au contact, donner du fond, être un relais vivant, incarner des informations et des orientations données par le dirigeant distant. Ils apportent leur vécu, leur soutien, leur coaching aux gens qu’ils managent. Ce n’est pas rien : ils sont proches. » explique Petitbon.

Vu sur : L’Usine Digitale – 12/02/2016

La Jules Verne Manufacturing Valley rejoint l’Alliance pour l’Innovation Ouverte et s’engage dans l’Alliance Industrie du Futur

« Dans un contexte de moyens réduits, de complexité accrue, d’évolution technologique permanente, d’enjeux sociétaux et environnementaux, la maîtrise de l’intelligence collective et la capacité à collaborer deviennent le nerf de la guerre ! » déclare Nicolas Orance, Président du Pôle EMC2.

Une conception qui se reflète dans les objectifs fixés par la Jules Verne Manufacturing Valley :  d’une part, promouvoir l’innovation ouverte auprès des entreprises – un système d’innovations qui a fait ses preuves au-delà des aspects technologiques et qui a mis en lumière ses apports dans la quête de compétitivité et de nouveaux marchés. D’autre part, participer au déploiement du plan Industrie du Futur présenté par Emmanuel Macron le 18 mai 2015 à Nantes et ainsi « positionner notre écosystème sur la question clé de la réindustrialisation de la France et de sa compétitivité industrielle. »

Des objectifs que la Jules Verne Manufacturing Valley compte mettre en application en rejoignant l’Alliance pour l’Innovation Ouverte et en s’engageant dans l’Alliance Industrie du Futur.

Vu sur : Nantes.maville.com – 18/02/2016

Pernod Ricard : modification de l’organisation

L’excellence opérationnelle, première condition de la croissance de Pernot Ricard ? C’est en tout cas ce que laisse entendre Alexandre Ricard, PDG de la marque :

« Notre organisation, nos méthodes de travail doivent être entièrement tournées vers la réalisation de notre objectif de croissance top line. L’excellence opérationnelle en est l’une des premières conditions : simplification et rapidité d’exécution, les principaux vecteurs ».

C’est dans ce cadre que le Groupe a décidé d’effectuer les changements opérationnels suivants : simplification des marchés, création de nouvelles « management entities » ou encore mise en place d’une direction générale Global Travel Retail.

Vu sur : Zonebours e.com – 11/02/2016

Michelin, l’agilité

Face à de puissants challengers et à un secteur automobile vacillant, le fabricant de pneus de Clermont-Ferrand veut renforcer sa compétitivité et devenir un fournisseur intégré de mobilité.

Pour cela, Michelin joue de manière agile sur un maximum de tableaux :  véhicules de tourisme, poids lourds, pneus de spécialités, marché nord-américain, européen… Mais Michelin entend également développer une double culture.

Une culture industrielle, en pariant sur des sites géants dans les pays émergents ou encore sur la rationalisation de la conception et de l’outil de production. Et une culture numérique, à travers sa connaissance du client et de ses besoins en devenant un fournisseur globalisé de services. Au travers de Michelin Solutions, plusieurs offres digitales ont vu le jour (Effifuel, Allopneus, Booktable, etc…).

L’innovation reste donc au cœur de l’ADN de Michelin qui prépare à horizon 2022 le pneu végétal, produit à base de biomasse et non plus de pétrole. Encore une preuve de la flexibilité de l’entreprise. Une stratégie qui marche avec un bénéfice net de Michelin en 2015 qui a rassuré (+12,8% à 1,16 milliard d’euros) et surtout l’amélioration de sa marge opérationnelle passée de 11,1 à 12,2%.

Vu sur : Les Echos Investir – 18/02/2016

Industrie : les trois filières d’avenir en Auvergne

En douze ans, le secteur industriel auvergnat a perdu près de 20.000 emplois… Pour autant, la région figure toujours parmi les plus industrialisées en France : en 2012, 18,5 % des emplois auvergnats se situent dans le secteur industriel contre 14 % au niveau national.

Pour lutter contre cette désindustrialisation, l’Etat appelle au développement des « filières d’avenir », filières industrielles impliquant des sous-traitants locaux et porteuses d’emploi.

En Auvergne, ces filières sont principalement le cuir de luxe, appuyée sur LVMH, l’aéronautique (Constellium, Aubert & Duval) et l’agroalimentaire.

Vu sur : Lamontagne.fr – 18/02/2016

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation