Industrie : déboires et espoir – Tour d’actu OPEO

Industrie rejetée, industrie ralentie... Mais industrie optimiste ! Faites le point sur l’actualité de l’industrie française en un tour d’actu

Pourquoi les métiers industriels ne trouvent pas preneurs

Le site de recrutement Jobintree a publié son baromètre trimestriel sur les secteurs qui n’attirent pas les candidats. Il en résulte que l’industrie fait partie des univers qui n’arrivent pas à recruter. Pourquoi ? A cause de l’image d’« un cadre de travail pas très propre avec des conditions de travail très difficiles » ancrée dans l’imaginaire collectif selon les mots du directeur général de Jobintree.

Ce constat se retrouve et s’illustre en régions. Dans le Loir-et-Cher, lors des Journées de l’industrie, on a essayé de faire la promotion d’une industrie en pleine évolution, trop souvent associée au travail à la chaîne et pas assez à un secteur porteur. Dans l’Ariège, c’est un lycée professionnel qui met « machines-outils, tours numériques de précision, matériels informatiques de pointe et métiers de l’industrie à l’honneur » au cours d’une journée « portes ouvertes ». C’est enfin La Fabrique de l’industrie qui mène une cinquantaine de lycéens à la rencontre de l’industrie grâce à la visite d’entreprises locales.

Vu sur : Le Figaro/La nouvelle République/La Dépêche/L’Echo Républicain – 27-30/01/2016

 

Les prix à la production en baisse de 1,2% en décembre

Le prix de la production de l’industrie française a chuté de 1,2 % au cours du mois de décembre 2015, finissant l’année 2,2 % en dessous de son niveau de janvier 2015. Cette baisse est à attribuer à une chute de 28 % des prix des produits pétroliers raffinés. Il s’agit d’une baisse généralisée, dont le niveau est équivalent qu’il s’agisse du marché intérieur ou du marché extérieur.

Vu sur : L’Obs – 29/01/2016

 

L’industrie manufacturière française « en panne de croissance »

L’indice PMI publié par Markit le 1er février dernier est pessimiste quant à l’état de santé de l’industrie manufacturière française. Cet indice se base sur une enquête menée auprès des directeurs d’achats, et reflète donc l’opinion des industriels du secteur. Or il a perdu entre décembre et janvier 1,2 points, s’établissant à 50 points. Ce chiffre constitue la limite établie par Markit entre une activité en croissance et une activité en dépression. La pente est donc dangereuse à en croire cet indice. En cause, deux facteurs cumulés : les baisses de commandes et le recul des prix d’achat.

Vu sur La Tribune – 01/02/2016

 

Comprendre le ralentissement de la productivité en France

Le sous-investissement dans les TIC et le numérique, et le mauvais renouvellement du tissu productif ont entretenu le ralentissement de la productivité du travail en France de ces vingt dernières années, c’est un constat. Mais faut-il s’en inquiéter ? Pas si on y voit une grande marge de progression. Cette progression est à aller chercher dans deux ressources : le renforcement des compétences de la population active dont l’enquête PIIAC révèle l’insuffisance comparativement aux autres pays de l’OCDE, et la promotion du dynamisme entrepreneurial via la simplification administrative et fiscale, les réformes pro-concurrentielles et l’orientation prioritaire des aides vers les jeunes entreprises en croissance.

Vu sur Stratégie.gouv.fr – 27/01/2016

 

L’Insee dévoile de bons chiffres 2015 pour la France

Alors que la zone euro devrait avoir atteint 1,5 % de croissance en 2015, la France en reste à 1,1%. Néanmoins il s’agit d’un bon signe de reprise, reposant notamment sur une consommation des ménages plus importante (+1,5% en 2015), qui devrait mener les derniers chiffres à 1,5% selon le gouvernement. Cette prévision est en partie corroborée par l’Insee, qui pressent une croissance de 0,4% aux deux premiers trimestres 2016.

Vu sur Le Dauphiné – 29/01/2016

 

Le moral des patrons de PME est remonté depuis les attentats

Une étude réalisée par l’Observatoire OpinionWay, la Banque Palatine et Challenges auprès de dirigeants de PME et ETI a montré un regain de leur confiance pour l’avenir en janvier. En effet, 88% d’entre eux ont affirmé prévoir de bonnes perspectives pour leur entreprise au cours des six prochains mois. Ce pourcentage est de 9 points plus élevé que début décembre, et 15 points de plus qu’en janvier 2015.

Vu sur : Boursier.com – 29/01/2016

 

Restez au courant de toute l’actualité industrielle en vous abonnant à notre newsletter et à nos fils Twitter et LinkedIn !

 

Contactez-nous Votre message a été envoyé avec succès
x
 
Les champs suivis d'une * sont obligatoires.
 
 
x Votre inscription a bien été enregistrée, vous allez maintenant recevoir un email contenant un lien de confirmation