retour à l'admin
Télécharger la newsletter

logo

. Bulletin de santé de l'Industrie française .

Février 2016

OPEO a le plaisir de vous présenter son baromètre de l’industrie française !

Quelle est la part de l’industrie dans le PIB français ? Combien celle-ci représente-t-elle par rapport à nos voisins européens ? Quel est le coût horaire du travail dans les secteurs industriels ?

De très nombreuses données relatives à l’état de santé de notre industrie sont disponibles. Mais paradoxalement, la profusion d’informations et surtout, leur dispersion, font qu’il demeure difficile de s’y retrouver et de disposer en une même page des grandes tendances permettant de comprendre l’état de santé de notre industrie.


Evolution de l’opinion des industriels dans l’industrie manufacturière

Depuis novembre, nous assistons à une baisse simultanée de l’opinion des industriels dans l’industrie manufacturière sur les thèmes des perspectives globales de production et de la production passée. Dans le même temps, ils se montrent optimistes concernant leurs perspectives personnelles de production, et regagnent confiance dans les carnets de commandes.


Taux de croissance du PIB français

Le taux de croissance du PIB français est à un niveau faible en 2014, à peine plus élevé qu’en 2012 et 2013. Cette différence de 0.1 point est malgré tout annoncée par les pouvoirs publics comme le frémissement précurseur de la reprise. Néanmoins le retour à une croissance équivalente au niveau de 2010 ou 2011 ne serait pas prévu pour 2015.


Part de l’industrie dans le PIB (en %)

La part de l’industrie dans le PIB français apparaît comme étant une des plus basses d’Europe, loin derrière l’Allemagne.


Evolution de la part de l’industrie dans le PIB français par rapport à l’Allemagne, le Royaume-Uni et les Etats-Unis

En comparant l’évolution de l’industrie française à celle de l’Allemagne, du Royaume-Uni et des Etats-Unis, on s’aperçoit que l’Allemagne, aujourd’hui première puissance économique européenne, a très tôt misé sur l’industrie. Ainsi, si elle a, au même titre que la France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni, été nettement frappée par la crise entre 2008 et 2009 et la vague de désindustrialisation qui l’a accompagnée, elle a su se relever et n’a cessé depuis de développer son industrie.

Au contraire, la France et le Royaume-Uni, dont la part de l’industrie dans le PIB était déclinante depuis les années 1990, n’ont su redresser leur industrie. Le cas des Etats-Unis est particulier car ils ont subi une chute de leur industrie moins vertigineuse que la France et le Royaume-Uni, et surtout ponctuée de reprises éphémères, ce qui explique qu’ils s’en sortent mieux aujourd’hui.

Coût horaire du travail dans les secteurs de l’industrie (base 100 en déc. 2008)

On observe une augmentation unanime du coût horaire du travail dans les différents secteurs de l’industrie entre mars et octobre 2015, cette hausse étant plus importante encore dans les industries mécaniques et électriques. Néanmoins, le début de l’été a vu se stabiliser les industries extractive s à 15 points au-dessus de son niveau de 2008.